JORN & DEBORD — FIN DE COPENHAGUE, 2001 reprint

Out of Stock

“La collaboration de Guy Debord à Fin de Copenhague, petit livre spontané fait en vingt-quatre heures, a été plutôt remarquée: les effets s’en sont répandus avec une étonnante vitesse, en quelques mois, parmi les spécialistes du livre d’art et de la typographie, en Amérique et en Europe. Ce rayonnement d’influence n’a pas cessé de s’enchaîner depuis” (Gérard Berréby Textes et documents situationnistes, 1957-1960. Paris: Allia, 2004, p. 96). Avec Mémoires (1958), Fin de Copenhague peut être aujourd’hui considéré comme l’un des livres réellement révolutionnaires du vingtième siècle. Ils ne sont pas seulement les témoins de l’amitié entre les plus importants fondateurs de l’Internationale Situationniste mais ils annoncent déjà les futures interventions de ce groupe ultra-radical. “Debord et Jorn possèdent à un haut degré ce qui pour nous est l’essentiel, cette propension au génie qui emporte. Fin de Copenhague transperce l’instant et la durée en 1957: une onde nouvelle commence à courir” (Yves Peyré)

Description

Asger Jorn & Guy-Ernest Debord: Fin de Copenhague. Conseiller technique pour le détournement G.-E. Debord – 2001 reprint. Paris: Editions Allia, 2001 (1957). In-8. 26 pp. Compositions en couleur d’Asger Jorn sur des collages de Guy Debord. Some minor wear to cover and some handling wear inside but clean

Re-issue of a book which original edition is one of the most outstanding modern art book objects, and made in just 24 hours: Jorn and Debord rushed into a newsagents, stole a huge amount of magazines and newspapers, and spent a drunken afternoon collaging elements together. The next day they arrived at the printers with 32 collages, which were transferred to lithographic plates. Jorn then sat at the top of a ladder over the zinc plates, dropping cup after cup of Indian ink onto them. The plates were then etched and printed over the black texts and images

JORN & DEBORD — FIN DE COPENHAGUE, 2001 reprint